juillet 2013

Les Québécois sont du bon monde

Chronique de Lise Payette dans Le Devoir du 26 juillet 2013 […] Toujours gentil, serviable, accueillant, il était souvent difficile d’identifier un citoyen québécois, car

Louis Cyr, notre contemporain

Chronique de Christian Rioux, dans le Devoir du 26 juillet 2013 Il y a deux ans, Paul McCartney avait chanté au stade de Bercy à

Reconnecter le projet d’indépendance

« Depuis quelques années, le projet souverainiste en est graduellement venu à être réduit dans l’opinion publique à la souveraineté de l’État du Québec. Ce projet n’est désormais plus conçu comme cette grande réalisation collective d’un peuple qui entreprendrait de s’autodéterminer en se donnant un pays bien à lui. Il apparaît largement dissocié de la souveraineté du peuple québécois. Or, du point de vue des principes, la souveraineté populaire précède la souveraineté de l’État. Celle-ci prend sa source dans celle-là et en est indissociable : la souveraineté de l’État étant l’incarnation institutionnelle de la souveraineté du peuple, première et fondatrice.

La porte du cockpit

Il y a un mot pour qualifier l’incurie fédérale à Lac-Mégantic: indécente. Après tout, les Québécois envoient 50% de leurs impôts au fédéral: ce n’est

Et la colère?

Pourtant, nous avons tous vu la même chose. Nous avons vu l’infâme Ed Burkhardt s’adresser aux colonisés dans la langue de l’empire. L’homme n’a même