INTRANET MEMBRES SSJB

Ils sont morts en pensant à l’avenir de la nation.
Soyons fiers de nos valeureux patriotes.

Le 14 décembre 1837, près de 300 patriotes se réfugient dans l’église de Saint-Eustache et dans les autres bâtiments du village. J. Colborne fait envoyer des troupes britanniques et des volontaires loyalistes pour faire plier les genoux de nos patriotes. 70 patriotes dont le chef Jean-Olivier Chénier périssent dans les flammes et les tirs.

Une douzaine de ces valeureux combattants sont enterrés dans le petit cimetière des enfants morts sans baptême sur le côté de l’église de Saint-Eustache. Ils avaient entre 17 et 45 ans.

Bravo à la section Jean Olivier Chénier Ssjbm de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal pour l’organisation de cette journée émouvante.Bravo à la présidente de section Lucie Gervais et à toute son équipe.