INTRANET MEMBRES SSJB

Article de Catherine Duranleau et David Prince publié dans Le Devoir le 27 juin 2012

Devoir de défense

Nous avons le devoir de défendre le français dans les petites interactions du quotidien. De donner à cette langue nationale la place qui lui revient.

image

Sur le terrain

Bien avant l’adoption de lois et les campagnes de sensibilisation dont font fi ceux qui désirent parler et commercer en anglais, c’est sur le terrain que doivent se faire les changements, que les citoyens doivent s’affirmer non seulement pour la sauvegarde et le respect du français, mais pour sa promotion.

Cette histoire démontre le peu de sensibilité dont font preuve certains anglophones à l’égard de l’importance du français dans la sphère publique au Québec. Cette indifférence à la culture locale est un symptôme que nous devons traiter rapidement, en affirmant sereinement et avec confiance notre présence et notre différence.

Voir l’article complet dans