INTRANET MEMBRES SSJB

2016-04-27 Communiqué image

Le français est-il un handicap pour M. Coderre et le 375e de Montréal?

Le Mouvement Montréal français est en colère

Montréal, 27 avril 2016 – Par la voix de sa porte-parole Sophie Stanké, le Mouvement Montréal français (MMF) invite la population montréalaise à se joindre à lui lors du prochain Conseil municipal, le 16 mai dès 18h30 à l’Hôtel de Ville, afin d’y exprimer vivement son mécontentement face à la Société du 375e qui, de manière éhontée, a entrepris de dénaturer le statut de Montréal comme métropole de langue française.

Le MMF est outré de constater, à la vue de photographies sans équivoque ayant circulé sur les réseaux sociaux, que la Société du 375e avec à sa tête Gilbert Rozon, «non seulement se fout du patrimoine français de notre métropole, mais bafoue délibérément le principe du français, langue commune, en plus de violer l’article premier de la Charte de la Ville qui édicte très clairement: «Montréal est une ville de langue française».»

Sophie Stanké, militante d’origine lituanienne, a fait valoir: «Si monsieur Coderre et les commissaires France Chrétien Desmarais et monsieur Rozon au premier chef, souhaitent faire de Montréal une ville où devrait régner le bilinguisme anglicisant à l’instar de « St. John/St-Jean (NB) », où le taux d’assimilation des francophones est de 61%, qu’ils aient le courage de le dire plutôt que de le faire par la porte d’en arrière!»

«Autrement, en ce qui nous concerne, Montréal est et doit demeurer une ville française, au même titre que Toronto est anglaise. Il est du devoir de nos élus-ues de respecter ce statut et surtout, de le faire valoir, de le faire rayonner à travers le monde. On veut un engagement clair de la part du maire Coderre à cet égard: Montréal sera-t-elle présentée, oui ou non, comme une ville française en 2017? Sachant que ce statut francophone n’est certes pas un handicap pour Montréal, bien au contraire: c’est son plus bel atout!», a conclu madame Stanké.

-30-

SOURCE: Mouvement Montréal français

Pour information et demande d’entrevue (Sophie Stanké):

Claude Boisvert, communications

438 931-2615

cboisvert@ssjb.com