INTRANET MEMBRES SSJB

La semaine dernière, le MQF, ainsi que des médecins et divers intervenants concernés déploraient l’anglicisation du dernier hôpital francophone de toute la région de l’Ouest-de-l’Île de Montréal. L’événement est passé quasiment inaperçu dans l’actualité médiatique. Cette semaine, The Gazette déclenchait tout un tollé avec le fait qu’une équipe temporaire de huit intervenants sociaux anglophones avait été restructurée dans l’est de l’île. À la une, on titrait en gros caractères : Le futur des services en anglais remis en question ! Le lendemain, The Gazette se fendait d’un éditorial alarmiste, comme si une simple restructuration d’une équipe temporaire d’intervenants sociaux menaçait les services anglophones de santé. Ces services comprennent notamment, le McGill University Health Center, qui compte environ 11,000 employés !
Hob bil

Pour The Gazette, l’anglicisation du seul hôpital francophone de l’Ouest-de-l’Île ne vaut pas même un entrefilet, mais une restructuration d’une équipe volante de huit intervenants, parce qu’ils sont anglophones, fait scandale et fait peser une menace sur les services en anglais ! Deux poids, deux mesures…

Comment expliquez-vous cela ? Curieux phénomène, vous ne trouvez pas ?

Appuyez le Comité SOS Hôpital Saint-Joseph de Lachine
Groupe FB SOS Hôpital Saint-Joseph de Lachine