INTRANET MEMBRES SSJB

marcel dube

« Comme dramaturge et aussi comme homme, (…), je vois la condition du pays québécois comme celle d’une nation encore occupée. Mais les occupants, lorsqu’ils ne dépêchent pas l’armée sur notre territoire, essaient tant bien que mal de gouverner d’une main gantée de velours. Mais ne soyons pas dupes. Selon l’expression que Guitry prête à Talleyrand, la jambe aguichante qui déambule en libertine dans nos rues tout en exerçant sa haute surveillance sur nos humeurs et nos caprices n’est que « de la merde dans un bas de soie ». (…) la société n’a aucunement besoin des autres pour se gouverner. »

– Marcel Dubé (1930-2016),

Récipiendaire prix Victor-Morin de la SSJB en 1966