INTRANET MEMBRES SSJB

«Une quarantaine de personnes ont pris d’assaut, mercredi, le bureau du député de Papineau et nouveau chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, pour souligner le «sombre» anniversaire de l’entrée en vigueur du rapatriement de la constitution de 1982.

Les manifestants, membres de plusieurs groupes indépendantistes, ont forcé la porte du 529 Jarry Est, dans Papineau, circonscription de Justin Trudeau.

1365503969801_original

À 14 h, ils ont surpris les employés du bureau, qui ont immédiatement appelé la police.

«La loi constitutionnelle de 1982, qui fut un tour de force à l’époque, nous régit encore aujourd’hui de manière totalement illégitime», a déclaré Maxime Laporte, coordonnateur du réseau Cap sur l’indépendance.

«On a entendu Justin Trudeau dire à quel point tout cela n’était que des vieilles chicanes, a-t-il lancé, sous un concert de casseroles et de slogans anti-Trudeau. Or, ces chicanes sont toujours là. L’oppression est toujours là et justement, les vieilles chicanes, on aimera ça en sortir!»

Une dizaine de minutes plus tard, plusieurs agents du Service de police de Montréal (SPVM) sont arrivés sur les lieux. Les manifestants ont alors choisi de quitter calmement les lieux.»

Article de Ewan Sauves
publié dans le Journal de Montréal

Lire l’article dans le Journal de Montréal