INTRANET MEMBRES SSJB

Article de Gilles Proulx publié dans Le Journal de Montréal le 26juillet 2012

Un certain Kamal Lufti, qui devait se présenter pour la CAQ dans Chomedey, a affirmé que les séparatistes sont des « racistes » et qu’ils le traitaient comme un « Noir »…
[…]
À qui profitera la sortie hystérique de M. Lufti ? Probablement au Parti libéral. Cette formation a toujours été un épouvantail à moineaux.
[…]
Eh bien, M. Lufti aurait eu des chances de gagner ses élections, puisque les racistes québécois ont été les premiers au Canada à élire un député noir à Gatineau, en 1976, avec le péquiste Jean Alfred.
[…]
Notre braillard ex-caquiste ose crier au racisme contre Bernard Drainville qui a rejeté ce poison qu’est le multiculturalisme, cette doctrine tout juste bonne à ériger des tours de Babel. Les Québécois n’ont pas eu besoin du multiculturalisme pour être les premiers à élire à Trois-Rivières une circonscription catholique et tricotée très serrée, un député juif, Ezekiel Hart, en 1807.

En finir avec le multiculturalisme

M. Lufti est emblématique de ce qui va mal avec le multiculturalisme : un homme qui demeure obstinément un étranger malgré ses 37 ans passés parmi nous et qui méprise ouvertement sa société d’accueil par ignorance ne peut être que le résultat du multiculturalisme qui enferme chacun dans sa petite culture.

Lire la suite de l’article dans Le Journal de Montréal