INTRANET MEMBRES SSJB

On devrait peut-être construire un pipeline jusqu’en Alberta ou utiliser celui d’Enbridge pour y envoyer nos 8 milliards de litres de merde et d’eaux usées, en échange des désastres que le Pétro-État canadien s’apprête à générer sur notre territoire avec ses projets de transport du pétrole des sables bitumineux de l’Ouest…

Ottawa n’a pas à nous donner de leçon en matière d’environnement. Le fédéral est le principal artisan de ce gâchis, ayant négligé d’investir dans les infrastructures nécessaires qui permettraient d’éviter ce genre de situations. Le gouvernement canadien nous manipule aujourd’hui en se fondant sur sa propre incompétence et insensibilité écologique, alors qu’il ne lève pas le petit doigt quand des enjeux semblables adviennent à Toronto ou ailleurs au Canada anglais…

À présent, le maire de Montréal, le gouvernement Couillard et notamment le ministre Heurtel doivent tirer leurs conclusions par eux-mêmes, à la lumière du mouvement d’opposition généralisé au Québec.

 

Dossier à suivre…

Signature Maxime Laporte
Maxime Laporte,
avocat
Président, Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal