INTRANET MEMBRES SSJB

«Au début de l’histoire du Canadien de Montréal, notre peuple s’identifiait comme Canadiens, mais aussi comme Habitants. Ne cherchez pas plus loin, vous savez maintenant d’où vient le fameux: «Go Habs Go!». Aujourd’hui, il y a deux Québécois dans l’équipe. On n’est pas loin de zéro. […]

hockey

Il y a de très bons jeunes joueurs francophones dans la ligue comme Jonathan Huberdeau, David Perron, Claude Giroux, Sean Couturier, Simon Després, Kristopher Letang. Le Canadien compte d’excellents joueurs anglophones, qui n’apprendront jamais un mot de français. Eh bien, qu’on les échange! On veut une équipe qui nous ressemble.

Dans l’histoire de la LNH, on a produit et on produit encore au Québec parmi les meilleurs joueurs. Est-ce qu’on peut en être fiers? Molson, Bergevin et compagnie n’ont pas l’air d’en être conscients. Décidément, Bouillon et Desharnais, ça ne suffit pas. Qu’arriverait-il s’ils se blessaient? Go Habs zéro…»

Voir l’article complet sur le site de La Presse