INTRANET MEMBRES SSJB

Montréal, le 19 juin 2012- Mario Beaulieu, président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, exhorte le premier ministre Jean Charest à agir de façon responsable face à la crise étudiante par le recours à la médiation, tel que le propose la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ). « Ce n’est pas en réprimant le droit de manifester, en exposant les associations étudiantes à des amendes démesurées et en polarisant toute notre société autour de cette crise que le gouvernement va résoudre le conflit. La FECQ tend la perche au gouvernement par son appel à la médiation, et lui offre la possibilité de rétablir la paix sociale sans perdre la face ou avoir l’air de reculer », fait valoir M. Beaulieu.

Depuis sa fondation en 1834, la SSJB a joué un rôle important pour favoriser l’accès à l’éducation, notamment par les cours publics du Monument national, par son rôle important dans l’établissement de l’École des Beaux-Arts, de l’école technique et des HEC, ainsi que par la création de la Fondation du Prêt d’Honneur en 1945.