INTRANET MEMBRES SSJB

De son côté, V a annoncé vendredi dans un communiqué qu’elle ne s’opposerait pas au projet de Bell, mais qu’elle souhaitait que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) tienne compte de l’impact que la reconfiguration du marché télévisuel de langue française pourrait avoir sur les télédiffuseurs privés indépendants.
La sortie de la SSJB survient trois jours après que Québecor (TSX:QBR.A), Cogeco (TSX:CCA) et Eastlink eurent acheté une pleine page de publicité dans les grands quotidiens canadiens pour dénoncer la transaction.

Lire l’article complet dans le quotidien Métro