INTRANET MEMBRES SSJB

MONTREAL, le 4 juin /CNW Telbec/ – Plusieurs organismes de défense du français appellent la population à se mobiliser massivement samedi prochain pour manifester pour le respect de la Loi 101 par les institutions fédérales.

Le président du Mouvement Montréal français, Luc Thériault, exhorte « les Québécoises et des Québécois qui se tiennent encore debout à prendre part au Grand rassemblement pour le français dans les services publics le 6 juin à 13 h 30 au parc des Faubourgs (coin De Lorimier, Ontario). »

Mario Beaulieu, de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, considère « qu’il est plus que temps de mettre un holà à l’imposition de l’anglais par les services publics au Québec, et particulièrement ceux du gouvernement fédéral à Montréal. Les institutions fédérales font même preuve d’arrogance, comme le démontre le refus de plus en plus fréquent de l’Agence des services frontaliers et du tribunal de l’immigration à Montréal de procéder en français. Nous en sommes maintenant à l’étape de descendre dans la rue pour passer notre message. »

Selon le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, « messieurs Ignatieff et Harper ont voté contre la Nation québécoise en refusant de reconnaître sa langue nationale. Le rejet du projet de loi C-307 du Bloc Québécois a pour résultat que les entreprises sous juridiction fédérale (télécommunication et radiodiffusion, secteur bancaire, transport
interprovincial et aérien) ne sont pas assujetti à la Charte de la langue française lorsqu’elles opèrent au Québec. C’est odieux. »