INTRANET MEMBRES SSJB

Au nom du Conseil général de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, je suis très heureux de vous annoncer l’embauche le 17 août dernier de monsieur Guy Raynault à titre de directeur général de notre grande institution, succédant ainsi à monsieur Ibra Kandji.

 

Guy Rayneault
Guy Raynault

 

C’est par une décision unanime, que le comité de sélection a décidé de recommander au Conseil général de retenir les services de monsieur Raynault, qui a toutes les qualités et les aptitudes pour relever les défis importants qui attendent la Société pour les années qui viennent. Re-financement, restructuration, repositionnement, rayonnement, recrutement, sont quelques-uns des mots-clés, les cinq « R », qui résument les grands chantiers que dirigera dès à présent notre nouveau collègue.

 

Je compte sur toute l’équipe; employés, conseillers généraux, bénévoles ainsi que tous les collaborateurs de la SSJB pour épauler Guy dans ses tâches pour le moins imposantes afin que nous obtenions tous les succès espérés. J’insiste sur la nécessité que nous professionnalisions nos outils et modes de fonctionnement, en mettant en oeuvre, notamment, une planification organisationnelle et stratégique rigoureuse qui nous fera progresser dans le meilleur intérêt de l’institution.

 

Résidant à L’Assomption (Saint-Gérard-Majella), titulaire d’une maîtrise en géographie, Guy Raynault a, pendant ses 35 ans de carrière, notamment exercé des fonctions de direction au sein des Conférences régionales des élus (CRÉ) de Montréal, des Laurentides et de Lanaudière. Les CRÉ ayant récemment été abolies par le gouvernement Couillard, c’est sans hésitations que monsieur Raynault a répondu à l’offre d’emploi publiée au mois de juin dernier pour se lancer dans cette nouvelle aventure. Mentionnons que l’attachement de notre nouveau DG envers la Société est profond et palpable, son père ayant déjà occupé le poste de Premier vice-président général de notre oganisation au courant des années 60. Si on porte bien attention, on peut même apercevoir le jeune Guy sur l’estrade d’honneur du Grand défilé de la Saint-Jean en 1968, lorsque Pierre Elliott Trudeau s’est fait chahuté par des militants du Rassemblement pour l’indépendance nationale.

 

Déjà, les premières semaines de service de monsieur Raynault laissent présager un bel avenir pour la direction générale de la Société. Son sens du professionnalisme et des relations humaines se fait sentir à travers l’organisation.

 

Nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles fonctions et l’assurons de notre collaboration pour la suite des choses.

 

Bienvenue parmi nous, Guy!
Signature Maxime Laporte
Maxime Laporte,
avocat
Président, Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal