INTRANET MEMBRES SSJB

Le Patriote – sept 2016

 

La députée libérale de Crémazie, Marie Montpetit, voudrait que sa circonscription change de nom et porte désormais celui de Maurice Richard. Dans Le Devoir du 15 septembre 2016, Antoine Robitaille écrit : « La députée Montpetit soutient que le poète Octave Crémazie a déjà des rues, des places, des statues. Comme Maurice Richard, non ? Ce dernier a même un aréna. Pour une deuxième fois en deux ans, on tente d’honorer Richard en effaçant un ancien hommage. En 2014, le gouvernement Harper avait tenté d’évacuer le nom de Champlain pour le nouveau pont à Montréal pour y placer celui de Maurice Richard. Paradoxales, ces tentatives de commémorer tout en oubliant révèlent, au pays du « Je me souviens », un rapport étrange à la mémoire.

Crémazie fut un grand poète, un des rares hommes de lettres ayant, dans notre pays, marqué les esprits. On pourrait reprendre certains de ses vers : Plein de hautes leçons ton souvenir touchant / Dans nos coeurs oublieux sait-il régner encore ? comme il l’écrivait dans son célèbre poème Le drapeau de Carillon (lequel, notons-le, inspira le drapeau du Québec). À défaut d’être enseigné dans nos écoles (ce qui est dommage), le nom de Crémazie mérite donc de résonner encore à l’Assemblée nationale pour désigner une circonscription. »

Ne serait-il pas préférable de rendre hommage à Maurice Richard sans avoir à mettre de côté un illustre poète ? N’y a-t-il pas en ce pays suffisamment d’hommages aux rois et aux reines d’Angleterre, et à d’autres étrangers qui sévirent dans notre histoire, sans chercher à tasser des noms illustres, quand bien même ce ne serait que pour les remplacer par d’autres noms illustres ? Une idée en passant : pourquoi ne pas modifier le nom du pont Victoria par celui de Maurice Richard ? Pourquoi y a-t-il encore une rue Amherst à Montréal ? Et une colonne Nelson dans le Vieux ? Un square Victoria ? Un hôtel Reine-Élizabeth ? Sans parler de ces innombrables rues Queen et King qui pullulent dans cette « province of Quebec » et la polluent, toponymiquement parlant. •••

statue