INTRANET MEMBRES SSJB

Montréal 2 juin 2015 – La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, par la voix de son président général, Me Maxime Laporte, a tenu à exprimer ses plus sincères condoléances à madame Lisette Lapointe, à la famille ainsi qu’aux proches du Premier ministre Jacques Parizeau qui nous a tristement quittés ce lundi.

Profondément bouleversé par cette nouvelle, monsieur Laporte a affirmé: «Jacques Parizeau n’avait rien d’un homme politique ordinaire. Il était un homme politique extraordinaire. Car, ses motivations étaient de nature extraordinaire.»

«Il fut sans conteste l’un des plus importants bâtisseurs du Québec moderne, ce même Québec que certains politiciens ordinaires s’affairent aujourd’hui à démolir.»

«Homme de principe, homme de conviction, homme de réflexion, homme d’État au sens véritable, cet économiste visionnaire consacra toute sa vie à l’avancement des intérêts du peuple québécois et à la réalisation de notre indépendance nationale. C’est ce que l’histoire retiendra de lui. Quelle injustice qu’il n’ait pu voir de son vivant l’accomplissement de ce noble projet, qu’il nous appartient à présent de parachever!»

«J’ai eu le bonheur de rencontrer Monsieur à quelques reprises. La dernière fois, c’était l’été dernier, le temps d’un dîner à l’un de ses restaurants préférés, non loin de son condo de l’Ile des Sœurs. Ce fut l’un des moments les plus marquants de ma vie. Quelle écoute! Quelle sensibilité à l’égard des jeunes! Sans parler de ses conseils de grand sage, toujours si pertinents et incomparablement intelligents.»

«Celui qui fut Patriote de l’année 1985-86 m’a rappelé à quel point il respectait notre institution, évoquant notamment l’œuvre de François-Albert Angers, cet ancien président général de la SSJB qui a été pour lui un véritable mentor.»

«Reposez en paix, Monsieur, vous le méritez bien.»

Signature Maxime Laporte
Maxime Laporte
Président, Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal