INTRANET MEMBRES SSJB

Au nom de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, je tiens à exprimer mes plus sincères sympathies aux proches de Joël et à tous ceux et celles qui ont côtoyé cet homme hors du commun.

Joel-Demers

J’invite ceux et celles qui le souhaitent à aller s’exprimer dans ce groupe-hommage : https://www.facebook.com/groups/483024888569212

Je suis personnellement sous le choc depuis que Thierry, son frère, m’a appris la triste nouvelle… Responsable du Comité Pierre-Demers à la Société, militant hors-pair, le crâne bourré de projets plus porteurs les uns que les autres, Joël c’était pour moi une bouffée d’air frais. Sa personnalité un peu bohème me rejoignait entièrement, moi qui suis également une espèce de « bum » à ma façon. Il parlait du monde et de la vie avec passion. Ses yeux brillaient. C’était un rassembleur. Mon camarade était véritablement devenu un pote dans les derniers mois.

Et puis pouf!, voilà le magicien qui disparaît comme dans un écran de fumée… Je n’en crois pas mes yeux ni mes oreilles… Comment un être aussi dynamique, plein de vie, et qui justement, savait créer de la magie autour de lui, peut-il ainsi nous quitter du jour au lendemain? La vie est injuste, décidément. Injuste, mais aimable.
La vie mérite d’être vécue à fond. En ce sens, l’art de vivre de Joël, son sens de la liberté, de la spontanéité, puisse-t-il nous inspirer.
À noter que parmi ses derniers faits d’armes, Joël venait tout juste de figurer, avec son ami Murat Ariburnu, parmi les gagnants de notre concours de création cinématographique La tête à Papineau. Je laisse ici un hyperlien vers cette vidéo brillante, originale et empreinte à la fois d’humour et de fierté, à l’image de notre compatriote.

Joël, tu me manques déjà terriblement. Il ne te resterait pas un tour dans ton sac pour réapparaître?.. Où que tu sois, reçois nos salutations les plus fraternelles. Je te dirais bien « repose en paix », mais ça fait tellement bizarre pour un gars dont l’esprit et la créativité ne se reposaient jamais, que je me contenterai d’un « aurevoir, mon frère »!

 

Photo Shantal Legault
Photo Shantal Legault

 

 

Signature Maxime Laporte
Maxime Laporte,
avocat
Président, Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal